top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurIavor Tzolov

Hébergement en EMS: combien ça coûte, et qui paie?

Notre dossier « spécial EMS » comprend une série d’articles portant principalement sur la manière dont un bien immobilier peut aider à financer un hébergement en EMS. Dans cette première note, nous nous penchons sur le prix d’un EMS : combien ça coûte, qui paie quoi, et combien est-ce qu’un résident en EMS doit payer de sa poche?


Combien ça coûte?

Un hébergement en EMS coûte cher. Les tarifs, ainsi que la part des coûts à la charge d’un résident, varient selon le canton et l’établissement. Mais en moyenne, vivre dans un EMS coûte environ CHF 9'000 par mois.


Le coût d’un hébergement en EMS comprend deux grandes catégories:


  • Les coûts liés aux soins (environ 40% du coût total) : les médicaments et équipements, mais aussi les salaires du personnel soignant

  • Les coûts liés à l’hébergement (environ 60% du coût total): de l’hôtellerie et la restauration à l’animation et la restauration, ainsi que l’entretien des bâtiments et les investissements de l’EMS.


Qui paie quoi?

L’argent pour couvrir ces coûts provient de trois sources différentes :

  • L’assurance maladie couvre une partie des coûts liés aux soins. L’assurance verse un forfait à l’EMS. Le forfait dépend des besoins des patients, et il est déterminé selon des méthodes de calcul qui varient dans chaque canton.

  • Le résident couvre la majeure partie des coûts liés à l’hébergement (généralement entre CHF 150 et 200 par jour), et paie une participation au coût des soins qui est fixée au niveau cantonal et s’élève aux alentours de CHF 10 par jour.

  • L’Etat, qui subventionne la part des coûts liés aux soins qui ne sont pas couverts par l’assurance et le résident et prend en charge le coût des investissements de l’EMS (le loyer et le service de la dette). L’Etat peut aussi verser différentes aides quand les résidents manquent de moyens pour couvrir leur charge.

De façon indicative, on peut considérer que le coût d’un hébergement en EMS est répartit de la manière suivante:


Comment financer la part du résident ?

Un résident en EMS devra donc payer une somme importante de sa poche – typiquement entre CHF 5'000 et 6'000.


Comment ce montant peut-il être financé ? Un résident en EMS dispose généralement de trois ressources personnelles pour s’en acquitter :

  • Les revenus de ses rentes (AVS, LPP, allocation pour impotence, etc.)

  • Le produit de sa fortune : revenus des titres, intérêts des comptes bancaires, etc.

  • Sa fortune, y compris les biens immobiliers.

Une part de la fortune est franchisée: seule la fortune au-dessus d’un certain seuil sert à payer l’hébergement en EMS. Ce seuil varie selon les cantons – à Genève il est de CHF 30'000 pour les personnes seules, et CHF 50'000 pour un couple; il est de CHF 37'500 et CHF 60'000 dans le canton de Vaud.


Et si les ressources sont insuffisantes ?

Si les ressources décrites ci-dessous sont insuffisantes pour couvrir la charge du résident, celui-ci peut bénéficier d’aides, principalement de prestations complémentaires AVS/AI. Ces aides correspondent généralement à la différence entre le total des charges pour l’EMS et le total des ressources à disposition du résident.


Comme nous le détaillons dans un autre article dans notre dossier sur les EMS, le choix faits par rapport aux biens immobiliers peuvent avoir des conséquences considérables sur le niveau des aides auxquelles un résident peut prétendre. Il est donc important de savoir quelles sont ces implications et d’agir bien avant qu’un hébergement en EMS soit considéré.


4 348 vues0 commentaire

コメント


bottom of page